Appello delle donne tunisine

13 agosto 2012:comunicato n.1, emesso in occasione della manifestazione per il 56.mo anniversario del Codice della famiglia. L''appello invita donne e uomini a unirsi contro le decisioni del comitato della costituente e per il mantenimento dei loro d

medici obiettori

medici obiettori

Redazione 13 agosto 2012
13 août 2012: COMMUNIQUE N ° 1


[b]« Femmes et hommes libres de la patrie unissez-vous »[/b]


Après la révolution du 14 janvier 2011 qui a vu femmes et hommes, jeunes et moins jeunes se dresser ensemble contre la corruption, l''injustice et toute forme de discrimination entre les différentes catégories sociales et les régions notre pays vit un tournant décisif de son histoire.

En ce moment de l’histoire où une nouvelle constitution est en cours de rédaction

Les femmes de Tunisie aspirent à consolider leurs acquis pour construire une société juste qui élève le statut de la Tunisienne et du Tunisien au rang de citoyens à part entière.

Les femmes de Tunisie revendiquent:

• l''égalité effective en droit et en devoir, sans entraves et sans conditions

• l''égalité de la valeur de la personne et la liberté

• l’égalité des chances en matière d''emploi, de salaire et de protection sociale

• l''égalité au sein de la famille



Les femmes de Tunisie luttent contre :

la discrimination qui marginalise les femmes travailleuses, quel que soit leur statut social et culturel,

dans les villes et les campagnes,

dans les usines et les champs,

dans les écoles et les universités,

dans les institutions et les entreprises ...



Les femmes de Tunisie se sont battues avec détermination , aux côtés des hommes, pour construire les fondements de la liberté tant désirée, d''une démocratie réelle, de la justice sociale et de l''égalité, des valeurs modernistes, puisées dans ce qui fait notre originalité :

la richesse de notre civilisation,

la diversité de nos cultures et

notre ouverture sur le monde.

En ce moment décisif de l''histoire, les femmes de Tunisie sont déterminées à poursuivre ce combat afin que la Tunisie demeure, encore et toujours, une pionnière.

En ce moment constituant, la Tunisie et ses femmes sont confrontées à de nouvelles forces rétrogrades qui menacent de les priver des acquis pour lesquels se sont sacrifiées des générations entières, en essayant d''imposer des valeurs et un mode de vie qui leur sont étrangers, mettant en danger les institutions républicaines et la République en général.



Aujourd’hui, les femmes de Tunisie sont menacées:

• dans leur liberté, leur indépendance et leur dignité humaine par les termes pernicieux des articles rétrogrades que certains essaient d''insérer dans la Constitution afin de la miner en créant les conditions de l’asservissement des femmes.

• dans leur vie quotidienne, subissant la violence physique et morale au sein de leur foyer, dans la rue et sur le lieu de travail, pratiquée par des organisations et les milices qui se cachent derrière le concept de " propagation de la vertu et prévention du vice» et qui s''accaparent la "compréhension correcte" de la religion au vu et au su des autorités officielles et des partis politiques au pouvoir.

• dans leur créativité et activités sociales, politiques, culturelles et scientifiques.


Face à ces dangers réels les Femmes de Tunisie


Tirent la sonnette d’alarme et affirment l’inaliénalibilité des acquis arrachés sur plus d''un demi-siècle, notamment le Code du Statut Personnel, seuil minimum à ne pas compromettre.


Appellent à la levée des réserves émises à l''égard de la Convention Internationale sur l''Elimination de toutes les Formes de Discrimination à l''égard des Femmes (CEDAW), ratifiée par l''Etat tunisien en 1985,

et
réclament la constitutionnalisation des droits humains garantissant l''égalité entre les sexes.



Dans ce contexte, les femmes de Tunisie appellent toutes les forces vives du pays à s''unir pour

faire face à toutes les manœuvres et négociations,

défendre le droit des femmes tunisiennes à la citoyenneté et à l''égalité

défendre les acquis de l’état de droit moderne auqel aspire notre peuple et pour lequel notre Révolution a eu lieu.



[b]« Femmes et hommes libres de la patrie unissez-vous »[/b]


[b]« Ensemble, nous pouvons réaliser la liberté, la justice, la dignité et l''égalité
dans notre cher pays »[/b]


[i](Le Comité d’Organisation des Festivités du 13 Août 2012)[/i]
'